Un forum RPG directement inspiré de la série anglaise Skins ! Beaucoup de personnages libres !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le commencement d'une nouvelle vie [Elya]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elya Cairnech

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 27
Date d'inscription : 23/08/2008

-Your Character-
Statut: Here !
Age :: 17
Lover(s) ? Friend(s) ? Enemie(s) ?:

MessageSujet: Le commencement d'une nouvelle vie [Elya]   Sam 23 Aoû - 21:06

Fraîchement débarquée à Bristol, Elya venait à peine d'arriver devant son lycée. Elle se trouvait sur le parking, à contempler la vieille bâtisse qui faisait office de lycée. Oui, ce soir-là, elle avait décidé de faire du repérage. elle était arrivée la veille,tard le soir. Sa journée était donc consacrée à la visite de la ville

*C'est magnifique*
, pensa-t-elle.

Elya avait beaucoup de goût et savait apprécier les belles choses...à leur juste valeur. Ces derniers temps, elle s'était plusieurs fois surprise à s'interesser de près à l'architecture...Peut-être un projet d'avenir?
En tous cas, cette ville lui plaisait déjà. Beaucoup même. Seulement elle ne connaissait encore personne, chose putôt normale. Elya avait du mal à aller vers les autres. Il y a bien certaines personnes qui lui tapent à l'oeil , qu'elle aimerait connaître. Mais voilà elle n'y arrive pas.

"Bon, ben je te dis à bientôt cher lycée!"
lança-t-elle avant de s'éloigner.

Elle marchait depuis une ou deux minutes lorsqu'elle sentit un regard peser sur elle. Elle se retourna furtivement et vit un garçon qu'il lui avait semblé avoir déjà vu plus d'une fois. Il lui souria. Ce qui fit virer le teint d'Elya au rouge pivoine immédiatement. Il faut dire qu'il n'était pas n'importe quel garçon, ce garçon était bien beau. Mais Elya détourna rapidement le regard.

*Commence pas Elya*
,
se dit-elle à elle même.

Elle avait raison. Ce n'était pas le moment de s'autodétruire à cause d'un mec...C'était donc trop risqué de le regarder. Il ne fallait même pas y penser. N'empêche, c'est drôlement difficile de ne pas penser au sourire d'un type comme celui-ci. Elle était furieuse contre elle même. A peine arrivée qu'elle recommence déjà avec ses histoires...

*Calme tes ardeurs Elya.
Voilà.
Comme ça.
Inspire, expire.*

[Hors Jeu : voilà mon premier post, je ne suis pas trop sûre de moi, donc s'il y a un souci, genre pas ce qu'il faut ou pas au bon endroit, dites le moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fura Baika
Chef Modo
Chef Modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 113
Age : 25
Humeur : Elle était bien jusqu'à ce que tu arrive
Date d'inscription : 11/08/2008

-Your Character-
Statut: Here !
Age :: 17 ans
Lover(s) ? Friend(s) ? Enemie(s) ?:

MessageSujet: Re: Le commencement d'une nouvelle vie [Elya]   Mer 17 Sep - 20:20

(hj : ça va, il y a juste un pitit détail : Le [nom] mis entre crochet ou parenthèse ne doit pas être le tien ! Si tu as réservé un post à une personne précise, tu met son nom. Sinon, tu met "libre", ou "qui veux". Là, on pourrait penser que tu ne veux pas qu'on réponde à ton message)
(hj2 : Ce post se passe AVANT l'accident d'Elya. Ce qui explique pourquoi elle est encore capable de se débrouiller seule ^^ Au fait, il se passe quelques jours après sa rencontre avec Chris)

Sécher les cours est quelque chose d'officiellement agréable pour la majorité des collégiens/lycéens. Et elle l'est d'autant plus lorsqu'on se nomme Fura Baika. Cela signifie No humains, no teachers, no classroom and no problems !
Libertéééééééééééééé !!!!!!!
Depuis qu'elle avait été obligée de s'enfuir par la fenêtre du lycée pour échapper à ce Maxxie, elle n'avait pas remis les pieds au lycée. Mais son frigo était quasi vide, alors elle avait enfilé une chemise noire, un jean et ses bottes, de la même couleur, et avait donné un coup de brosse à ses cheveux. Enfant, elle n'avait jamais eut ce luxe, et s'était souvent glissée en douce dans les maisons vides des gens pour utiliser leur douche. Quand elle pouvait. C'était son seul moyen d'être à-peu-près propre, en plus des matins où elle venait plus tôt à l'école pour se laver les mains, le visage, et le cou pour ne pas paraitre trop sale dans le lavabo des toilettes... Elle prenait donc grand soin de ses cheveux - qu'elle coupait elle-même - et de son corps en général. Même si elle avait appris que la beauté est avant tout une malédiction.
Jetant un coup d'oeil par la fenêtre, elle nota que le thermomètre affichait une chaleur un peu trop basse à son goût. Soupirant, elle attrapa au vol une cape dans laquelle elle s'enroula avant de sortir.

5 minutes later


Un sac en plastique remplit de provisions sous le bras, Fura sortit de l'épicerie et traversa la rue. Elle eut droit à un spectacle assez rare. Un jeune homme on-ne-peut plus banal qui passa près d'une autre gamine (Elya, mais elle ne la connait pas). Il continua son trajet comme si de rien n'était, et la fille ne remarqua même pas qu'en moins d'une seconde, son porte-monnaie était passé de sa poche à celle du jeune homme.

En général, lorsqu'elle voyait des pickpocket, elle les laissait faire. Elle aussi, elle avait déjà volé pour survivre, c'était d'ailleurs parce qu'elle avait une bonne expérience dans ce métier qu'elle avait vu le geste de l'homme. Mais tout dans cet humain reflétait la richesse. Il volait par plaisir, non par nécessité.
C'était des créatures comme lui qui lui avaient fait le plus de mal.
Il ne vit pas les deux doigts de la jeune fille se planter dans son ventre, le faisant se plier en deux. Il n'eut pas le temps d'hurler qu'une douleur atroce se propagea de son épaule à son cerveau, ainsi qu'une autre à la nuque. Il s'évanouit à l'instant où Fura récupéra le porte-monnaie.
Délaissant cet abruti - si quelqu'un devait appeler les secours, ce ne serait sûrement pas elle ! -, elle rattrapa la jeune fille en quelques enjambées.

Pas question de lui dire ce qui s'était passé. Fura ne dévoilait rien sur sa vie. Elle se contenta de tapoter l'épaule de la jeune fille et de lui tendre le porte-monnaie.

"Tiens, tu as fait tomber ça."

Pas un sourire. Pas un regard aimable. Fura se contenta de fusiller la fille du regard, la dissuadant de l'approcher.
Lui fourrant l'objet dans les mains, elle tourna les talons et s'éloigna rapidement.

_________________
Invité, as-tu peur du noir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le commencement d'une nouvelle vie [Elya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Skins-Rpg :: ●Bristol :: ▪ [Streets]-
Sauter vers: